144

Voyages Voyages touristiques

Un grand jardin va relier le Trocadéro à la tour Eiffel

De l’école militaire au Trocadéro, Parisiens et touristes pourront déambuler sur 1,6 km de verdure, sans croiser une seule voiture.

« Le plus grand jardin de Paris. » Il sera difficile de faire plus fort que le célèbre Central Park à New York, mais la mairie de Paris semble déterminée à remonter dans le classement des villes vertes. De l’école militaire au Trocadéro en passant par la tour Eiffel, la nature va reprendre ses droits. Un projet imaginé par l’architecte américaine Kathryn Gustafson et retenu par la mairie de Paris, le 21 mai dernier. Dans Le Parisien, l’auteure du projet se dit « horrifiée par l’état des lieux qui ne sont pas adaptés aux flux de promeneurs et de visiteurs ». « Il faut tout repenser », insiste-t-elle. C’est désormais chose faite. La solution : une ligne droite, verte et piétonne, de 1,6 kilomètres entre l’école militaire et la place du Trocadéro.


Les voitures bannies – au grand bonheur des Parisiens – seront remplacées par une quantité astronomique de pelouse ainsi que des gradins offrant près de 12 000 places avec vue sur la tour Eiffel. Avant de s’y prélasser, il faudra être patient. La date de livraison est fixée à 2024. Soit la même année que les Jeux olympiques. Coïncidence ? Probablement pas.


La plus grande surprise est sans aucun doute le pont d’Iéna, métamorphosé en rue piétonne. Fini le goudron. La route sera recouverte d’herbe et entourée d’arbres. Les seuls quatre-roues autorisés seront les bus et les véhicules d’urgence qui auront leurs propres voies aménagées sur les actuels trottoirs. Au bout du pont, la place de Varsovie sera également réservée aux piétons. « Avec ce projet, nous faisons le pari d’une ville végétale », a déclaré la maire de Paris, Anne Hidalgo, lors de sa présentation. Le coût total de ce bijou végétal est estimé à 72 millions d’euros.

Crédit Photo : GettyImages

ça pourrait te plaire !