Top 10 des traversées de la Manche les plus insolites

Top 10 des traversées de la Manche les plus insolites

138

Voyages

Franky Zapata et son flyboard ne sont pas les seuls à s'être lancés dans la traversée de la Manche. À la nage, en parachute ou en ballon, nombreux sont les aventuriers à tenter par tous les moyens de franchir la mer qui sépare la France de l'Angleterre.

- Publié il y a 3 semaines

En avion

Relier la France à l'Angleterre par les airs paraît une évidence aujourd'hui mais il n'y a encore pas si longtemps, cette traversée avait tout d'une réelle aventure. Il y a « seulement » 110 ans, Louis Blériot devient le premier homme à franchir la Manche en avion. Le 25 juillet 1909, le constructeur aéronautique par de Calais à bord de son appareil Blériot XI et atterrit 37 minutes plus tard à Douvres. De quoi le faire entrer dans l’histoire et lui assurer un joli coup de publicité.

Crédit photo : iStock

À la nage

Nombreux sont ceux qui se sont attaqué à la traversée de la Manche à la nage. Le tout premier fut Matthew Webb qui accomplit l'exploit en 1875 après 21 heures et 45 minutes passées dans l'eau. Il sera suivi en 1926 par la première femme, Gertrude Ederle avec un chronomètre de 14 heures et 31 minutes. Mais parmi tous ces courageux sportifs, ont retient surtout Philippe Croizon. Amputé des quatre membres, en 2010 il réalise, à l'aide de prothèses, la traversée en un peu plus de 13 heures.


En ballons

C'est un exploit qui semble tout droit sorti du dessin animé « La-Haut » et pourtant, il est bien réel. En 2010, l'aventurier américain Jonathan Trappe a franchi la Manche par les airs en se laissant porté par un bouquet composé de 55 ballons gonflés à l'hélium. Un parcours insolite réalisé 225 ans après la toute première traversée de la Manche en ballon, signée par Jean-Pierre Blanchard et John Jeffries à bord de leur montgolfière.


En « aile volante »

Dix ans avant Franky Zapata, c'est un autre homme volant qui s'est distingué dans le ciel de la Manche. Le 26 septembre 2008, largué depuis un avion le pilote suisse Yves Rossy équipé d'une « aile volante » motorisée a plongé à près de 300 km/h pour traverser la mer. Volant sur les traces de Louis Blériot, celui que l'on surnomme Fusionman a ainsi relié Calais et Douvres en un peu moins de dix minutes.


En wakeboard

En 2008, Karine Baillet assure la première traversée de la Manche en wakeboard – sport nautique qui mélange ski nautique, snowboard et surf. Debout sur sa planche et tractée par un bateau, elle relie la France à l'Angleterre en deux heures et huit minutes. Un joli exploit pour cette spécialiste des défis sportifs et du raid multisports qui est aussi la première femme à traverser la Manche sur quatre embarcations différentes (planche à voile, wakeboard, kayak, catamaran).


En parachute

Quelques années avant de réaliser son célèbre saut depuis l'espace, Felix Baumgartner s'est lui aussi attaqué à la Manche. Équipé d'une simple aile en carbone pour assurer son vol, en 2003 l'Autrichien sautait d'un avion dans le ciel de Douvres pour rejoindre le Cap Blanc-Nez, non loin de Calais. Avant d'ouvrir son parachute au moment de son arrivée, il aura accompli une chute libre d'une dizaine de minutes à plus de 200 km/h - atteignant même une vitesse de pointe à plus de 350 km/h.


En voiture

Et sans prendre le ferry ! C'est le pari fou que se sont lancés les présentateurs de la célèbre émission britannique Top Gear. Pour y arriver, ils ont transformé des modèles de voitures classiques en de véritables véhicules amphibies capables de flotter et d'assurer la traversée de la Manche. Loin d'être un défi isolé, nombreux sont les aventuriers qui essaient de joindre l'Angleterre à bord d'engins amphibies. Le record en la matière est détenu par Georg Nader et Henry Hawkins avec une heure et quatorze minutes de traversée.


En jet ski

Si pour certains la traversée de la Manche s'apparente à un véritable périple pouvant prendre parfois plus d'une dizaine d'heures, pour d'autres elle s'apparente plus à une course de vitesse. Bien accrochés à leur jet ski, c'est ainsi que Simon Caird et Peter Crosdil se sont affrontés dans une traversée reliant Douvres à Cap Gris-Nez. Un sprint qui s'est soldé par une égalité parfaite entre les deux Britanniques qui, avec un chronomètre de seulement 38 minutes et 23 secondes, ont tout de même signé le nouveau record dans leur catégorie.


En pédalant dans les airs

Si certains préfèrent le pédalo, c'est avec un drôle d'engin que Stéphane Rousson s'est attaqué à la traversée. Avec son zeppelin propulsé uniquement par la force de ses coups de pédale, l'inventeur français passionné de sports extrêmes tente en 2008 de relier l'Angleterre. Et si son vol se passe à merveille, il échouera finalement non loin de l'arrivée à cause de vents contraires qui le dévieront de sa trajectoire.


En flyboard

C'est la dernière grande traversée insolite de la Manche. Après une première tentative échouée, le 4 août dernier Franky Zapata survolait les eaux debout sur son Flyboard - une machine unique au monde et équipée de cinq mini turboréacteurs. Avec une vitesse pouvant atteindre les 190 km/h, le français a parcouru les 35 kilomètres qui séparent Sangatte et Douvres en seulement 22 minutes et en marquant un arrêt sur un bateau à mi-chemin, pour pouvoir récupérer du kérosène nécessaire à l'alimentation de son flyboard.