139

Voyages Tourisme

L’Égypte ouvre deux nouvelles pyramides au public

Les deux monuments se trouvent sur le site de Dahchour, situé à une heure du Caire. Des inaugurations qui devraient relancer le tourisme.

Cette annonce enchante déjà les amateurs d’égyptologie. Depuis le 20 juillet 2019, deux nouvelles pyramides sont désormais accessibles au public. Si de nombreux touristes se rendent en Égypte pour admirer les fameuses pyramides de Gizeh, les plus curieux vont avoir le plaisir de pouvoir continuer leur exploration vers le site de Dahchour, situé à une heure de route au sud du Caire.


L’ouverture au public de ces deux trésors a été annoncée par le ministre des Antiquités, Khaled al-Anani. Pour la petite histoire : l’une d’elles a été construite pour le pharaon Snéfrou, fondateur de la quatrième dynastie des pharaons d’Égypte. Elle ouvre pour la première fois ses portes aux visiteurs non scientifiques. À l’inverse, la deuxième pyramide, dédiée au pharaon Amenemhat, n’en est pas à sa première inauguration. Mais le grand public ne pouvait plus y entrer depuis 1965.


Ces ouvertures surviennent peu de temps après la découverte de nouveaux trésors, lors de récentes fouilles archéologiques dans la région. Notamment une collection de sarcophages, dont certains abritaient encore des momies en bon état de conservation. « Des sarcophages en pierre, argile et bois », précise le ministre. Le site de Dahchour, qui se trouve sur la rive occidentale du Nil, est une véritable caverne d’Ali Baba. Il renferme de nombreux vestiges tels que des masques funéraires, un mur long de soixante mètres ou des outils pour tailler des pierres datant de la Basse époque égyptienne, soit de 750 à 332 avant J.-C.


Grâce à ces trouvailles archéologiques et à ces nouvelles ouvertures de pyramides aux visiteurs, le pays espère relancer le tourisme.

Crédit Photo : GettyImages

ça pourrait te plaire !