239

Musique

Justice, Daft Punk… La France est-elle la meilleure dans le monde de l’électro ?

L’électro à la française, ça s’écoute, ça se danse, ça se vit et surtout ça s’exporte partout dans le monde. Justice, Daft Punk, David Guetta… Pourquoi les meilleurs artistes électro sont-ils en France ?

Devait-on voir là un message prémonitoire quand Thomas Bangalter et Guy-Manuel de Homem-Christo ont sorti le tube planétaire “Around The World” en 1997 ? Avec ces trois mots seulement, le duo Daft Punk a mis le monde à ses pieds. Vingt ans plus tard, en 2017, l’électro à la française est plus que jamais d’actualité. Chaque année, ils sont des centaines à se lancer dans leur chambre à l’aide de machines, claviers et samplers, dans l’espoir de produire les hits de demain. Mais n’est pas maître de la nuit qui veut ! L’électro est un vaste genre musical (house, techno, ambient, dance…) dans lequel beaucoup d’artistes français excellent. C’est un don de la nature, une évidence, un mouvement qui a été popularisé dans les 90’s avec l’arrivée de la French Touch. Difficile de tous les citer, mais à ce jeu-là on retrouve en tête Laurent Garnier considéré par beaucoup comme le meilleur DJ du monde, Daft Punk, Bob Sinclar, David Guetta, Justice, Martin Solveig, Kungs… Tous font partie de notre fierté nationale. Ça tombe bien puisque vous allez pouvoir en voir une bonne partie à l’occasion de la soirée Electroshock à l’AccorHotels Arena à Paris organisée avec Virgin Radio. Ne manquez pas Justice, Robin Schulz, Martin Solveig, Kungs, The Avener, Feder, Felix Jaehn, Lost Frequencies, Synapson, Ofenbach et Orlinski à la programmation d’Electroshock le jeudi 30 novembre pour une soirée complètement dingue ! En attendant, on vous liste 5 artistes électro qui rendent la France très fière de leur succès. 




Daft Punk 

Ces deux-là ont démarré en 1993, sans leur casque, dans leur chambre à Paris. Après un premier succès mondial (“Da Funk”), le duo français le plus exporté dans le monde n’a cessé d’enchaîner les succès pour chaque album. Que ça soit Homework, Discovery, Human After All ou Random Access Memories, on frôle toujours la perfection avec Thomas et Guy-Manuel. En 2010, le groupe a même été fait chevalier dans l’ordre des Arts et des Lettres.





Justice 

Un autre duo qui a fait une entrée fracassante dans le paysage musical en 2007 avec son premier album Cross. Justice, c’est l’histoire de Gaspard Augé et Xavier de Rosnay, les dignes héritiers de Daft Punk. Tête d’affiche de la soirée Electroshock, le binôme va pour sûr faire vibrer la gigantesque salle de l’AccorHotels Arena à coups de tubes implacables piochés aussi bien dans ses deux premiers albums que dans le récent Woman.




Martin Solveig

Qui aurait pu se douter que Martin Solveig serait recruté par la plus grande pop star de la planète (Madonna) en 2012 pour son album MDNA ? Personne, même pas lui ! Dans le milieu depuis plus de vingt ans, le DJ n’a plus rien à prouver à personne. Difficile de contenir notre joie à l’idée de l’entendre jouer ses tubes “Jealousy”, “Rejection”, “C’est la vie”, “Hello” ou “Ready 2 Go” à la soirée Electroshock.





David Guetta

Il y a les autres... puis David Guetta. L’artiste a compris bien avant tout le monde que l’électro c’était avant tout quelque chose qui se partage. Et c’est pour ça qu’on ne l’arrête plus de faire des collaborations en tous genres avec les plus grandes stars de la planète : Rihanna, Nicki Minaj, Kid Cudi, Sia, Snoop Dogg, Justin Bieber… Il a tout compris.





The Avener

Faisant partie de la nouvelle génération d’artiste électro (Kungs, Petit Biscuit, Fakear, Gesaffelstein, Superpoze, Madeon…), The Avener a eu sa première heure de gloire grâce à son remix de “Fade Out Lines” de Phoebe Killdeer & The Short Straws. Depuis, l’artiste originaire de Nice a été disque d’or avec son premier album The Wanderings of the Avener. Il sera lui aussi à Electroshock !